/, Communication/ANTOINE : CHASSEUR DE FUNGENIEURS !

ANTOINE : CHASSEUR DE FUNGENIEURS !

Pour une entreprise telle que SII Canada, qui se développe à grande vitesse et se fixe comme objectif de fournir des consultants de qualité à ses clients, le recrutement et les Ressources Humaines au sens large est un enjeu majeur. Pour remplir cet objectif, Antoine est un membre clé de notre équipe à Montréal. Nous vous proposons aujourd’hui une interview avec notre Recruteur TI afin d’en savoir plus sur ce secteur particulier, et les conditions de travail au Canada.

  • Pourrais-tu nous décrire ton parcours professionnel ?

Bien sûr. Après une maîtrise en Ressources Humaines, ma curiosité et d’importantes rencontres m’ont poussé vers le domaine du recrutement et de la marque employeur. J’ai commencé dans des petites compagnies avec une culture StartUp et familiale où la polyvalence des tâches était fortement encouragée. J’ai eu donc plaisir à avoir plusieurs casquettes du Ninja Sourceurs (ou Recherchiste) à Recruteur en TI en passant par Community Manager RH et chasseur de Licornes (ou chasseur de primes/bounty hunter)! J’ai toujours préféré les petites structures (StartUp) où tout le monde se connaît, pas de notion de numéros et où les décisionnaires, partenaires et dirigeants sont plus accessibles et ouverts aux changements et l’innovation.

  • Quels sont les principaux Challenges des Ressources Humaines aujourd’hui ?

Les principaux challenges des Ressources humaines sont l’attraction des talents, leur rétention : dans un environnement toujours plus compétitif, les à-côtés qu’offrent l’employeur (espace de travail, flexibilité horaires, bénéfices salariales et sociales) et la culture d’entreprise qui participe au bien-être de nos talents devient autant important, si ce n’est plus que le salaire.

 

 

  • Pourquoi as-tu choisi SII ?

J’ai d’abord choisi SII pour l’équipe qui la compose et qui la bâtit ici à Montréal. J’ai choisi SII car c’est une jeune entreprise qui a une belle croissance, avec de nombreuses choses à mettre en place. C’est une belle aventure à laquelle je veux me joindre pour aider à progresser et atteindre les objectifs. Enfin, j’ai choisi SII car elle partage mes valeurs (l’innovation, l’amélioration continue, une culture centrée sur le bonheur au travail et qui a à cœur l’expérience candidat et collaborateurs) et me permet d’être authentiquement moi!

  • Quelles différences vois-tu entre les RH en France et au Canada ?

Bien qu’il y ait du plus et du moins de chaque côté, je dirais que là où le Canada se démarque est sur l’importance de l’humain et de son bonheur/épanouissement au travail. Ce n’est pas pour rien que la plupart de mes études de cas lors de ma Maîtrise était tirées d’études faites au Québec. La politique RH était déjà exemplaire. Les RH en France sont moins considérées. Ensuite je parlerais de l’accessibilité des gens et leur capacité à vous mettre à l’aise ou en confiance avec le renforcement positif et l’optimisme naturel plutôt qu’être dans la critique et le pessimisme constant qui participent au bien être ambiant.

  • Penses-tu rester sur le moyen ou long terme au Canada ?

J’ai lancé ma Résidence Permanente il y a un peu pus d’un an et je devrais l’avoir sous peu, donc je compte bien rester quelques années supplémentaires. J’ai encore beaucoup de chose à découvrir sur moi et sur les richesses qu’offrent ce beau pays!

2018-01-26T13:06:04+00:00 janvier 26th, 2018|Accueil, Communication|0 Comments

About the Author: